Le Zazouilli - Chroniques diverses

Le Zazouilli - Chroniques diverses

Le Zazouilli - Qu'est ce que c'est que ça?

Ce blog est notre espace littérature et cinématographie à Gb et moi. Chronique de livres, infos sur nos lectures et autres articles sur les livres, mangas, BDs, séries, films en général.

FILM - Bliss (Whip it) [2009]

Séries - FilmsPosted by Zazou8888 Sat, January 07, 2012 23:08:42

A force de me balader sur le blog de Crunches, j'ai fini par me dire que je n'étais pas assez précise quand je faisais une chronique de film... Donc voilà je vais la copier un peu (J'espère qu'elle me pardonnera) et vais reprendre une structure un peu plus construite pour vous parler des films que j'ai vus.

Donc voici Bliss! Comment j'en suis venue à regarder ce film? C'est une longue histoire très simple. En regardant un autre film... Je ne sais même déjà plus lequel, j'ai vu la bande annonce de Bliss... J'aime beaucoup le style de Ellen Page et donc je me suis dit "Pourquoi pas?".
Et ce soir, seule à la maison avec comme mission d'écrire une lettre à une certaine personne, j'ai donc mis en fond ce film... Euh... Je suis désolée j'ai avancé moins que je pensais mais c'est la faute du film!

§§§ Infos générales §§§

Réalisateur :
Drew Barrymore
Sortie en salle : janvier 2010 (mais vous devrez en croire Allociné parce que moi je n'en avais jamais entendu parler)
Durée : 1h50
Adaptation du livre : "Bliss métamorphose d'une fille ordinaire" de Shauna Cross
Titre original (USA) : Whip it
Style : Comédie - Teenage movie


§§§ Résumé officiel §§§

Par tous les moyens, Bliss Cavendar veut échapper à sa petite ville perdue du Texas et à sa mère qui est convaincue que sa seule chance de réussir dans la vie est de gagner les concours de beauté locaux. Bliss rêve d'autre chose...
Lorsqu'elle se rend en cachette dans la grande ville d'Austin avec sa meilleure amie Pash, Bliss découvre un univers qu'elle n'aurait jamais imaginé : le roller derby. Associant girl power et punk-rock, cette discipline permet à chaque fille de laisser libre cours à sa personnalité...
Fascinée par la championne Maggie Mayhem (Maggy Mutilation) et par ses consœurs, Bliss troque rapidement les robes et les couronnes contre les rollers et les minijupes. Menant une double vie, elle est serveuse le jour et devient la redoutable Babe Ruthless (Bébé Impitoyable) la nuit dans son équipe de roller... Elle peut enfin exister plus que jamais, affronter des rivales sans pitié, tomber amoureuse d'un musicien, et prouver ce qu'elle vaut vraiment.
Pourtant, c'est lorsque son secret va éclater au grand jour que Bliss va réellement faire ses preuves. Elle va devoir prendre sa vie en main comme elle l'entend...


§§§ Casting §§§
Ellen Page = Bliss Cavendar (l'héroïne)
Marcia Gay Harden = Brooke Cavendar (la mère)
Kristen Wiig = Maggy Mayhem (une coéquipière - la "tante cool")
Drew Barrymore = Smashley Simpson (une coéquipière bagarreuse)
Juliette Lewis = Iron Maven (l'adversaire principale)
Alia Shawkat = Pash (La meilleure amie)
Andrew Wilson = Razor (l'entraineur de l'équipe)
Landon Pigg = Oliver (le petit ami)
Daniel Stern = Earl Cavendar (le père)

§§§ Mon avis §§§

Bon alors tout d'abord je dois dire que j'aime beaucoup la bouille de garçon manqué de Ellen Page. Aussi bien dans Juno que dans les X-Men je trouve ses personnages attachant et criant de vérité dans le genre. Pour une fois une héroïne qui ne fait pas trop guirly pour toutes celles comme moi qui n'étaient pas très barbie étant petites...

Pour en rajouter une couche, j'ai vu la bande annonce du film et ça m'a directement bien accrochée... :D On ne se refait pas. Je vous laisse le plaisir de la découvrir vous-même dans le lien IMDB en bas de cet article.
Mais revenons à nos moutons!

Après ces deux aprioris positifs, il ne me restait qu'à regarder le film. Et je n'ai pas été déçue, je m'attendais à un personnage attachant plongeant dans un univers déganté et amusant tout en gardant en toile de fond un film sur les choix qui font de nous ce que nous sommes, je dois dire que je n'ai pas été déçue.

Notre héroïne démarre cette histoire en faisant un petit pied de nez à sa mère. On découvre donc que cette jeune femme qui a l'air bien sous tout rapport et participe à des "concours de personnalité" comprenez concours de beauté n'est pas tout à fait le stéréotype de la bimbo que du contraire.

On découvre très vite qu'elle est en fait une sorte de rebelle qui se laisse étouffer par sa mère qui veut malheureusement trop bien faire pour elle.
Heureusement pour Bliss, elle va entrer en collision avec un univers où la rebelle qui est en elle va pouvoir hurler tout ce qu'elle est : le roller derby! Et là, accrochez-vous à votre fauteuil car ça va être renversant! :p

Ce film regroupe tout ce que j'aime : de l'humour, de l'amour (pas trop tout de même mais il en faut toujours un peu), un "peu" de violence mais heureusement pas de celle malsaine pour faire du mal... Non non non Juste pour gagner le match! :D. On retrouve aussi une saine concurrence et un peu de morale.

Le grand sujet de ce film : Deviens ta propre héroïne! Libère-toi de ce qui te retient et deviens ce que tu veux être.
Bon on a tout de même quelques voix de la raison qui s'élève pour nous rappeler que s'amuser c'est bien, devenir quelqu'un c'est très bien, mais respecter les gens qui nous aiment et se respecter soi-même c'est important!

On fait avec Bliss la découverte du Roller Derby et de toutes ses figures de filles dures à cuire avec plaisir car comme je l'ai déjà dit, tous ces personnages ont un petit côté garçon manqué. Elles ne se laissent pas faire que ce soit par les mecs ni par les autres filles et parfois, un petit coups de coude bien placé, ça peut faire beaucoup de bien! Oh Yeah!

Mais revenons tout de même au sujet principal, notre Babe Ruthless n'a jamais que 17 ans, sa vie n'est pas encore tracée et se lancer dans le Roller Derby n'est pas une mince affaire surtout quand on tente de le cacher à ses parents.
Bon Bliss se débrouille pas mal pour s'entraîner et faire du patin sans qu'ils s'en rendent compte... Mais pour ce qui est des bleus et de son caractère dure à cuire qui commence à poindre, c'est une autre affaire!

A côté de cela, le film aborde avec humour la problématique pour les ados de faire leur trou sans se glisser dans celui que leurs parents ont rêvé pour eux. Il explique la difficulté pour les jeunes de faire des choix pour leur avenir mais surtout pour leur bonheur.

Au final ce film plein d'action, d'humour et d'un peu de romance ravira certainement tout le monde sauf les puritains.
Si vous voulez le regarder avec votre amoureux, n'oubliez pas de lui préciser que ce sont des filles sur des rollers, en mini-jupe qui se castagne... Ça devrait faire son petit effet! :D

Bon visionnage.
__________________________________________________Lien IMDB________________________________________________
_________________________________________________Lien Allociné_______________________________________________



  • Comments(7)//zazou8888.randaxhe.biz/#post33

FILM - Intouchables [2011]

Séries - FilmsPosted by Zazou8888 Sat, December 03, 2011 20:08:15
Je suis allée voir "Intouchables" de Olivier Nakache et Eric Toledano avec les deux très bons François Cluzet et Omar Sy.

C'est l'histoire de deux destins qui n'ont rien pour se croiser mais qui, en se télescopant, vont fabriquer de toute pièce une grande histoire d'amitié.
D'un côté vous avez Philippe, aristocrate riche à millions dans la force de l'âge dont le seul problème est d'avoir perdu sa femme tant aimée et l'usage de sa colonne vertébrale.
De l'autre vous avez Idriss dit Driss, jeune délinquant de la cité qui cherche toutes les excuses pour ne rien faire de sa vie et vivre au crochet du chômage.

Quand ces deux là vont se rencontrer, ça va faire des étincelles. Ils vont se provoquer, se foutre l'un de l'autre en apprendre de bonnes, s'introduire dans la vie l'un de l'autre sans retenue (ou presque) pour créer un échange mi figue mi raisin qui fait tout l'intérêt du film.

Mes phrases choc :
- "Tu veux savoir pourquoi je l'ai engagé? Tu sais qu'il me tend souvent le téléphone quand il sonne. Tu sais pourquoi? Parce qu'il a OUBLIE!"
- "Pas de bras, pas de chocolat"
- "Où est-ce qu'on trouve un tétra? Je ne sais pas. Ben là où on l'a laissé!"

Mon avis :
Un film d'humour très touchant avec deux acteurs criant de vérité dans leurs rôles respectifs. On retrouve en fait deux paumés dans leur monde. Un inadapté qui cherche un peu partout la figure du père et un aristo qui en a marre d'être le malade dont tous attendent la mort pour ne plus devoir se sentir coupable d'être en bonne santé.
Ces deux là vont se trouver, se reconnaître et s'adorer.
Driss oublie sans arrêt que son patron dont il doit prendre soin n'a ni l'usage de ses bras ou de ces jambes et ne ressent RIEN DU TOUT en dessous du cou.
Philippe n'arrête pas d'être agacé et émerveillé par la simplicité, la franchise et le manque de culture de notre jeune délinquant.
Ensemble, ils se complètent. Driss comme il aime à se définir est les jambes et les bras de son patron tandis qu'il représente aussi son culot. Philippe quant à lui est la tête bien entendu, il est la raison de ce duo mais aussi le côté un peu artiste que Driss va développer.

L'intérêt de ce film est qu'il aborde les problématiques de la maladie, de la vie difficile dans les cités et de la réinsertion des délinquants avec un humour décapant mais malgré un grand respect de chaque sujet. On rit sans arrêt des confrontations entre la culture classique de Philippe et celle de la rue de Driss.

D'ailleurs la meilleure scène est sans doute celle de l'écoute des classiques le soir de l'anniversaire de Philippe. A voir absolument! ^_^

J'ai vraiment apprécié toutes les blagues de Driss qui ont tellement fait rire Philippe et cette nécessité qu'ils ont l'un de l'autre pour avancer plus efficacement jusqu'au dénouement positif de notre histoire.

Un bijou tiré d'une histoire vraie. Un conte de fée réel. Ça fait du bien à l'âme croyez-moi.
ENFIN un bon film français.

________________________________________________Lien Allociné______________________________________________

  • Comments(11)//zazou8888.randaxhe.biz/#post25

FILM - We need to talk about Kevin [2011]

Séries - FilmsPosted by Zazou Sat, November 05, 2011 22:45:26
Cette semaine, j'ai été voir au cinéma le film "We need to talk about Kevin" avec une de mes meilleures amies...
Rhaaa comment vous faire une résumé du film sans vous en gâcher le suspens?
Bon je vais vous relater juste le stricte nécessaire :

Eva a mis sa vie professionnelle et ses ambitions personnelles entre parenthèses pour donner naissance à Kevin. 

Mais
entre mère et fils la communication s’avère d’emblée très compliquée et ce dès le plus jeune âge de notre garçonnet. Plus ce dernier grandit, plus la communication et les échanges deviennent difficiles. Eva vit l'enfer sur terre... Mais le pire est à venir...

A l’aube de ses 16 ans, Kevin commet l’irréparable. Eva s’interrogera alors sur sa responsabilité. 

En se remémorant les étapes de sa vie avant et avec Kevin, elle tente de comprendre ce qu’elle aurait pu ou peut-être dû faire.


Oui je dois avouer qu'avec ça, vous n'êtes pas beaucoup plus avancé... Mais bon... L'important, c'est de bien savoir que le film est noir. TRES noir. Ne vous attendez pas à un happy end étant donné que le film entier est sombre de A à Z.
A éviter pour toutes les futures mamans ou les jeunes mères. Ce film a tendance à terroriser les futurs ou jeunes parents parce qu'il est EXTRÊMEMENT bien filmé et réaliste.

J'ai beaucoup aimé ce film. Les acteurs sont exceptionnels, les situations sont horribles de réalisme et on nous raconte une histoire terrible sans jamais verser dans le mélo ni dans le gore.
L'introspection y est très imagée et nous plonge réellement dans la tête de cette mère qui paraît indigne et pourtant ne l'est pas, qui a été désignée responsable au yeux de la société malgré le fait qu'elle n'aurait jamais pu influer sur les évènements, qui paye un prix bien lourd, pour avoir simplement donné la vie à un mauvais garçon.
Le point fort :
Un +++ pour les trois acteurs qui jouent le rôle de Kevin... Tous aussi époustouflant les uns que les autres pour interpréter ce garçon froid et mauvais... Prestation d'autant plus impressionnante pour les deux jeunes acteurs Rock Duer (extrême gauche) et Jasper Newell (extrême droite) car n'est pas un personnage facile à interpréter pour un enfant normal.

CONCLUSION :
Allez le voir si vous n'avez pas peur d'être dégouté de l'enfantement!
Une plongée dans un enfer domestique impressionnant à vivre absolument.

__________________________________________________Lien IMDB________________________________________________

  • Comments(2)//zazou8888.randaxhe.biz/#post14

FILM - Avatar Le dernier maître de l'air [2010]

Séries - FilmsPosted by Zazou Tue, November 01, 2011 23:26:05

Je viens de regarder ce soir Avatar Le dernier Maître de l'Air avec mon amoureux...

Comment dire???
On ne peut pas vraiment parler de déception car je ne suis pas réellement une accro à la série animée. C'est à dire qu'à chaque fois que j'ai zappé sur un épisode, j'ai trouvé ça choux et sympa, mais je n'ai jamais cherché à regarder.

Donc en somme, ce film à gros budget ne m'a pas déçue. Par contre, les fans ont dû se prendre une sacrée claque...

Le jeu des jeunes acteurs est assez loin de ce qu'on pourrait appeler une belle performance et l'histoire se déroule vraiment trop rapidement sans qu'on comprenne toujours bien les raisons qui nous mènent d'une scène à l'autre.

Par contre, ce film m'a fait découvrir plus en détail l'histoire du dessin animé et m'encourage vivement à voir cette production animée. J'ai accroché aux personnages même s'ils sont mal joués et je suis intéressée d'en voir d'avantage mais pas sur le même support.

On peut saluer la plupart des effets spéciaux qui sont d'une belle qualité tout comme les décors et les créatures fantastiques. Les chorégraphies d'art martiaux sont assez impressionnantes et les costumes donnent au film un rendu assez impressionnant.

L'édition DVD a toutefois quelques bonus intéressants :
- Interview des créateurs de la série animée : donc on en apprend plus sur les débuts du dessin animé, on a l'occasion de voir des croquis de chaque personnage et on en apprend un peu plus sur la raison de la composition de l'équipe de héros etc... Très intéressant et il faut bien dire que ces deux créateurs sont des allumés amusant.
- Scènes coupées : toutes ne sont pas d'une super qualité et pour d'autres on comprend quelles aient été retirées du film. Par contre celle de l'embrasement aurait été assez cool à voir dans le film... Butter le messager! :D
- Bêtisier : Toujours ce que je préfère dans les bonus... Et là, on s'en donne à cœur joie. Ces jeunes acteurs ne sont réellement pas sérieux et ça donne vraiment envie d'être un simple porteur d'eau ou je ne sais quel mandaye sur un tournage pour profiter de ces moments de franche rigolade.

En conclusion :

Un divertissement pour toute la famille à voir plutôt pour la beauté des effets spéciaux et des décors si on supporte un jeu d'acteurs médiocre.
En plus le film se termine avec un couloir de plusieurs kilomètres de large pour au moins une suite. GENIAL! -___-
__________________________________________________Lien IMDB________________________________________________

  • Comments(5)//zazou8888.randaxhe.biz/#post13

SERIE - The Guild : Mini série en ligne

Séries - FilmsPosted by Zazou Thu, October 27, 2011 16:52:26
The Guild est une web-série américaine comique créée par l'actrice Felicia Day racontant l'histoire d'une guilde de joueurs accro à un jeu en ligne massivement multijoueur.

La série suit les aventures de Codex, prêtresse de la guilde des Chevaliers du Bien (The Knights of Good) qui souhaiterait avoir une vie sociale, et de ses compagnons virtuels Zaboo (le mage de la guilde), Vork (le chevalier), Bladezz (le voleur-assassin), Tinkerballa (l'elfe) et Clara(la mage?).
Le débarquement totalement inattendue de Zaboo dans l'appartement de Codex conduit les membres de la guilde à se rencontrer en vrai pour la première fois.

S'en suivront de mémorables aventures de la vie quotidienne de ces geeks qui n'hésitent pas à mélanger leur vie virtuelle et leur vie en ligne.

Plusieurs BDs sont sorties faisant écho à cette série ainsi que quelques produits dérivés très comiques.

Site officiel de la série
Téléchargement des sous-titres.
Les acteurs :

De gauche à droite (et de haut en bas) :

Clara - Robin Thorsen
Bladezz - Vincent Caso
Codex - Felicia Day
Vork - Jeff Lewis
Tinkerballa - Amy Okuda
Zaboo - Sandeep Parikh

Lien IMDB: Ce lien permet de retrouver plus d'informations sur la mini série mais aussi sur les acteurs.

Poster :

http://2.bp.blogspot.com/--zxGfLYe694/TfHw1H1eoRI/AAAAAAAAAEI/0VOHgZKKwrg/s400/TheGuild.jpg

Personnellement je suis une grande fanatique de cette série. On y retrouve beaucoup d'humour de geek, de fille, de mec et de gamer.
C'est une mini série; les épisodes ne dépassent pas les 6 minutes et ceux-ci se présentent toujours de la façon suivante: introduction des évènements de l'épisode par un journal intime filmé de Codex, suivi par la série en elle-même filmée de façon classique.

Le point fort de cette série c'est qu'elle parle de gens qu'on pourrait connaître et même super bien. On évite les stéréotypes en les pointant du doigts et on en rencontre pas mal.
Tous les "problèmes" sont abordés avec humour et sont repris dans un vaste panel de catastrophes à taille humaine.

Le point faible, c'est que c'est une petite production américaine. Les sous-titres FR ne sont donc pas toujours prévu et le niveau d'anglais est assez haut... Mais beaucoup d'épisodes sont fansubé sur youbute voir même doublé si je ne me trompe pas... Mais comme pour beaucoup de séries, je ne conseille pas.

Les personnages en eux-mêmes sont des sacrés stéréotypes :

Codex - Asociale et perdante de naissance qui se cherche une vie à travers le jeu... Elle dé-écouvre une ébauche de vie sociale avec ses nouveaux amis de la guilde mais cette fois dans la réalité. Elle est attachante de bêtise.

Clara - Mère au foyer totalement insouciante qui s'évade (presque 24h sur 24) dans le jeu en ligne qui fait passer ses amis de la guilde avant sa famille. On pourrait l'appeler l'adolescente attardée de la série.

Tinkerballa - Dite Tink c'est une jeune asiatique blasée et imbue d'elle-même (et oui on en a deux pour le prix d'un!) qui ne vit que pour se moquer des garçons, passer son temps en ligne, sur son GSM et sur ses consoles portables. Elle a une autre passion mais SPOILER!

Bladezz - Jeune homme arrogant et imbu de lui-même qui découvre qu'il n'est pas le surhomme super connu qu'il pense être. Coureur de jupons quand il en a l'occasion.

Vork - L'Antisocial avec un grand A. Il vit seul dans une maison, économise le moindre cent et ne vit que dans la peur des bactéries, des échanges, des plaintes en justice,... Ses seules interactions avec le monde se passent via le jeu.

Zaboo - Jeune indien complexé tentant de se désolidariser de sa mère abusivement proche, il est le sujet qui permettra toutes les interactions futures entre les guildies (membres de la guilde). Foncièrement bon mais excessif en tout, il aime trop, il hait trop et ne voit jamais quand il faut s'arrêter.
___________________________________________________________________________________

Bon et maintenant, les questions:
Connaissez-vous cette série?
Qu'en pensez-vous?
Un personnage préféré?
Un épisode préféré?

  • Comments(2)//zazou8888.randaxhe.biz/#post10